09 août 2018

Empoisonnés avec des sels de cuivre à l’ancienne.

  Empoisonner avec des sels de cuivre est un secret d’initiés, utilisé pour tenter de s’approprier la ferme de Niederwyhl, située à Bourbach-le-Haut, en Alsace,   par Anne Marie SINGER, Diplômée en droit public de la Faculté de droit à Strasbourg, Diplômée en lettres des Universitéd de Strasbourg et de Nanterre, Présidente de l'Association Cuivre, Santé et Environnement, Membre fondateur de l'Association « Parcs et Jardins d'Alsace », Propriétaire de la ferme de Niederwyhl en Alsace, contaminée avec du cuivre... [Lire la suite]

13 avril 2016

L'Arrêt de la Chambre de l'Instruction près la Cour d'Appel de Colmar du 24 mars 2016

    " II résulte des expertises réalisées au cours de l'information que la contamination du sol, des dépôts des canalisations et des eaux de la ferme de NIEDERWYHL provient d'un apport exogène de cuivre soluble, non présent dans le milieu à l'état naturel, dont la date peut être fixée avant mai 1987 soit avant l'installation de la famille SINGER à la ferme de NIEDERWYHL ",   dit l’Arrêt  de la Chambre de l’instruction près la Cour d’Appel de Colmar du 24 mars 2016,   reprenant ainsi les termes de... [Lire la suite]
Posté par singeram à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2016

Les expertises médico-légales contestées de 2005 à 2009

    Page 6 de l’Arrêt de la Chambre de l'Instruction près la Cour d'Appel de Colmar du 24 mars 2016 : Le rapport de médecine légale du Dr KOLOPP du 18 août 2005 indiquait qu’Anne Marie SINGER « ne signait pas une intoxication au cuivre ». Ce rapport a été contesté par l’expertise judiciaire toxicologique du Professeur de toxicologie Jean-François NARBONNE en 2012. Le Dr KOLOPP avait donné l’évaluation suivante de notre absorption de cuivre :« Sur la base d’une consommation journalière de 2... [Lire la suite]
13 avril 2016

Les multiples dépôts de poisons à Bourbach le Haut selon l'Arrêt de la Chambre de l'Instruction du 24 mars 2016

   Voici la liste des multiples dépôts de poisons à Bourbach le Haut et dans les environs proches, selon l'Arrêt de la Chambre de l'Instruction du 24 mars 2016 : 1.   page 3, avant dernier § : « une plainte pour épandage malveillant était déposée à la brigade de gendarmerie de MASEVAUX en novembre 1994 qui était classée sans suite ». Il s’agit de l’affaire de la guerre de chasse avec des poisons en forêt domaniale voisine dont les deux protagonistes sont l’agent ONF et le marchand de bois. ... [Lire la suite]