20 mai 2016

Le cuivre comme poison au Moyen-Âge.

  Le cuivre au Moyen-Âge : comme poison, dissout par un acide, ou corrodé, comme pigment ou colorant, ou pour traiter les semences de blé :    1.  Une découverte qui modifiera le destin du cuivre fut la découverte de l'acide chlorhydrique, au voisinage de l'an 800 par l'alchimiste perse Jabir Ibn Hayyan, qui l'obtint en mélangeant du sel (chlorure de sodium, NaCl) et du vitriol (acide sulfurique, H2SO4) en solution. Jabir découvrit et inventa un grand nombre de produits chimiques, et relata ses... [Lire la suite]

22 août 2015

Le cuivre comme poison au 20e et 21e siècle.

Le cuivre comme poison, comme toxique et pourtant comme auxiliaire agricole au 20e et 21e siècle.   Nous avons expérimenté une méthode de décontamination du cuivre des sols, suggérée par un géochimiste, validée par un toxicochimiste, que nous avons appliquée selon des recommandations américaines. A l'oeil, ce procédé semble effficace. Il faut une application de ces produits durant près de 7 ans pour arriver à ce résultat.     1.  1882 : MILLARDET sauve la vigne par hasard en expérimentant la bouillie... [Lire la suite]
21 août 2015

Le cuivre comme poison au 19e siècle.

  Le cuivre comme poison au 19e siècle :     1.   1814 : « On peut dire que l’empoisonnement par les préparations cuivreuses est un des plus communs et des plus importants à connaître. » « L’action délétère que cet oxide exerce sur l’économie animale, sont autant de causes qui expliquent la fréquence de cette espèce d’empoisonnement », par M. ORFILA, tiré des règnes minéral, végétal et animal ou toxicologie générale / Vol. 1 - 1ère partie, « Poisons de Première classe,... [Lire la suite]
16 août 2015

Le cuivre comme poison dans l'antiquité

Le cuivre comme poison, comme pigment et comme fongicide chez les Égyptiens et dans l’Antiquité :   Voici des essais de création de jardins devant la maison, sur un sol contaminé par des sels de cuivre selon les expertises judiciaires de 2004 et de 2006. Nous avons expérimenté une méthode de décontamination, suggérée par un géochimiste, validée par un toxicochimiste, que nous avons appliquée selon des recommandations américaines. A l'oeil, ce procédé semble effficace. Il faut une application de ces produits... [Lire la suite]